Thèmes

blog vie bonne france dessous article dessous

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· 1er mai 2012 manif (72)
· ADRESSE (10)
· Auto entreprise (20)
· Aviation (33)
· BRIVE MANIFESTATION CGT ET+ 5 MARS 2013 (78)
· CGT (148)
· CGT ORANGE (39)
· Congrès2013 cgt fapt (120)
· CONSOMMATION (35)
· Consommation (21)
· Dossiers (61)
· Emplois (156)
· Entreprises difficultées (50)
· Free (31)
· Infos BRIVE (27)
· Infos CORREZE (6)
· Infos LIMOUSIN (20)
· Infos NET (29)
· La poste (88)
· Le net (118)
· Le petit journal (28)
· Lettre regionale (9)
· LOISIRS AGENDA (38)
· Manif 10.09 .13 (155)
· Manif BRIVE 11/10/2011 (70)
· Manif européenne fév2012 (85)
· MANIF TULLE16102014 (68)
· MANIFS (60)
· Mecanic vallée cgt (102)
· Nutergio (146)
· Orange (115)
· Parents19 (73)
· Petite annonce (7)
· PETITIONS (7)
· Rendez vous manif (0)
· RETRAITE (125)
· Retraite francis juin 2013 (38)
· Retraité section corrèze (63)
· Santé (77)
· Sfr (30)
· TECHNIQUE (4)
· TRACS (3)
· Tulle manif 9 avril 2013 (68)

Rechercher
Derniers commentaires

vive la gauche...http: //chez-mcm-col lec.centerblog .net
Par chez-mcm-collec, le 29.10.2014

et si la cour d'appel de douai confirme le licenciement.. .http://chez-m cm-collec.cent erblog.net
Par chez-mcm-collec, le 29.10.2014

bonjour bien placé pour le savoir.j'en subit les conséquences, mais pas une gène considérable. .. c'est sur
Par chez-mcm-collec, le 27.10.2014

beaucoup de français ont cru hollandemain qui chante...pas moi, mais je ne veux pas que sarkomence...a gauche
Par chez-mcm-collec, le 25.10.2014

il faut supprimer les cdd. ce sont des contrats au rabais, sauf vraiment dans des cas exceptionnels. .congé ,
Par chez-mcm-collec, le 24.10.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· Grilles indiciaires fonctionnaires a france télécom
· France Télécom : Evolution des grilles indiciaires
· La facture EDF va s’envoler ...après mai 2012
· TVA : comment résilier son forfait mobile avant l'heure
· Une liste de 59 médicaments suspects déjà publique

· ALINEA DEVRAIT BIEN S'INSTALLER A POITIERS
· Grève des inspecteurs du permis de conduire
· L'ADMR Corrèze montré du doigt par la CGT.
· Un système révolutionnaire pour affronter la neige
· Des victimes de l'amiante vont devoir rembourser !!
· AMIENS Intracall Center :
· Une plate-forme internationale pour la société GLS
· Valérie Trierweiler, une compagne pour François Hollande..
· Island Yacht
· humour la retraite a 70 ans !

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 27.10.2009
Dernière mise à jour : 31.10.2014
14266articles


La facture EDF va s’envoler ...après mai 2012

Publié le 15/05/2011 à 21:11 par ensemble19syndicat Tags : bonne france dessous article
La facture EDF va s’envoler ...après mai 2012

La loi Nome dont l’objectif annoncé était de faire baisser le prix de vente du Kwh aux particuliers va au contraire entraîner une augmentation considérable du tarif qui ne sera plus régulé. Jean Cottave, délégué EDF dans le Languedoc et Denis Dixmier, secrétaire régional de la CGT Energie, livrent leur sentiment.

 

Jean Cottave: « EDF a été écoutée car son raisonnement était bon »
Délégué régional EDF en Languedoc-Roussillon

Quelles sont, selon vous, les causes de la réforme Nome et quelles peuvent être ses conséquences pour les particuliers ?
Cette réforme ne concerne à court terme – jusqu’en 2015 – que les tarifs des industriels. Elle a été rendue obligatoire par la Commission de Bruxelles qui estimait qu’il n’y avait pas de concurrence en France en raison de tarifs régulés trop bas. Elle concluait que ces tarifs équivalaient à une aide de l’Etat et donc à une distorsion de concurrence pour les industriels. Depuis plusieurs années, elle a d’ailleurs saisi la justice européenne pour non respect des directives sur le marché de l’électricité. Le gouvernement avait donc deux objectifs : répondre aux attentes de Bruxelles et maintenir des prix bas pour les Français, ceux que nous appelons les clients domestiques.


Si les opérateurs privés ne peuvent pas concurrencer EDF, c’est que vos tarifs sont les moins chers d’Europe ?
Ils sont en effet 30 à 40% moins chers que dans les pays voisins et en euros constants, ils sont entre 30 et 40% inférieurs à ceux de 1992.


En raison de l’électricité nucléaire ?
Oui et parce que nous avons une bonne productivité. Nos efforts sont ensuite redistribués en direction de quatre partenaires : nos clients, nos actionnaires, nos salariés et nos investissements. En France, l’essentiel de nos efforts de productivité est distribué aux clients.


La réforme Nome risque-t-elle de mettre un terme à ces prix bas ?
Elle nous oblige à vendre environ un quart de notre production nucléaire à nos concurrents. Le tarif est fixé par l’Etat dans un premier temps, puis il le sera par la Commission de régulation de l’énergie. Si l’Arenh* avait été inférieur à 42 euros le mégawattheure (MWh)
– 40 le 1er juillet 2011 et 42 le 1er janvier 2012 – c’était une spoliation. Nous aurions été obligés de vendre moins cher que notre prix de revient. Nous avons été écoutés parce que notre raisonnement était bon. Cela dit, le coût économique complet de l’énergie se situe plutôt autour de 45 euros le MWh. Il comprend les coûts : ce qu’il faut pour faire marcher les usines, payer les salariés, acheter l’uranium, amortir et, ce qui est plus difficile à évaluer, en fonction de la durée de vie des centrales nucléaires, la réparation et la maintenance ainsi que le coût de démantèlement ou de retraitement des combustibles.


Aujourd’hui, c’est le gouver-nement qui fixe les tarifs ?
Oui les verts et jaunes pour les industriels, les bleus pour les clients domestiques et les petits professionnels. Le Tartam (tarif réglementé d’électricité spécifique aux entreprises) va disparaître le 1er juillet. Les tarifs verts et jaunes disparaîtront en 2015. Les tarifs bleus sont fixés par l’Etat jusqu’en 2015. Ensuite, ils le seront par la Commission de régulation de l’électricité.


C’est en quelque sorte la fin des tarifs régulés pour les particuliers ?
Pour les entreprises c’est certain, pour les particuliers, il n’y a pas de décision en ce sens.


On parle d’une augmentation conséquente du prix de l’électricité liée au prix fixé par l’Arenh ?
Les tarifs vont augmenter au rythme où l’Etat nous le permettra. Le 1er juillet, l’Etat nous permet une augmentation de 2,9%. EDF ne vend pas à perte mais en dessous de ce qu’il faudrait pour assurer l’avenir. Mais nous avons bon espoir d’y arriver dans les quinze ans qui viennent.


En maintenant la production d’électricité nucléaire ?
Les centrales nucléaires françaises ont été construites pour une durée de vie de quarante ans. Nous avons espoir de les prolonger jusqu'à 60 ans. Avec un investissement moyen de 450 millions d’euros par centrale.


La catastrophe de Fukushima ne change-t-elle pas la donne ?
Il est possible qu’on nous demande des travaux supplémentaires car chaque accident est une occasion d’apprendre et d’apporter des améliorations qui sont des précautions supplémentaires.


Sortir du nucléaire, est-ce envisageable ?
A très long terme car ça ne pourrait pas se faire en moins de vingt ou trente ans. Ceux qui disent qu’il suffit de maîtriser les dépenses d’énergie et de produire suffisamment d’énergies renouvelables ne sont pas sérieux. Nous nous employons depuis vingt ans à économiser l’énergie or cela en a juste ralenti la croissance. Les énergies renouvelables peuvent couvrir un jour 20 à 25% de la production, peut-être même 30, mais pour le reste, le choix est entre le gaz, le pétrole, le charbon et le nucléaire.


La solution passe-t-elle par les gaz de schiste ?
EDF n’est pas impliquée dans leur recherche et leur exploitation, par contre elle souhaite vendre plus de gaz mais il s’agit de gaz naturel.


recueilli par a.M.

*L’Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique.

Denis Dixmier: « La France pouvait refuser d’augmenter ses tarifs»
Secrétaire régional de la CGT Energie

Pourquoi la CGT dit-elle que la loi Nome* est un hold-up ?
Cette loi vient du fait que Bruxelles estime que le tarif régulé de l’électricité est trop bas et que, de ce fait, les autres opérateurs ne peuvent pas s’aligner sur ce prix. L’Europe veut donc que ce tarif augmente pour créer une concurrence faussée. Elle dit clairement que la concurrence ne peut pas faire baisser les prix. Alors pour que les opérateurs privés paient l’électricité moins cher, Fillon a réfléchi à une loi qui permette d’augmenter le prix de l’électricité et aux concurrents d’EDF de bénéficier du prix de l’électricité nucléaire. EDF évidemment n’a pas voulu être perdante et le tarif de l’Arenh** est élevé puisqu’il fait peser sur ce tarif le prix du renouvellement du parc nucléaire. Donc indirectement EDF fait augmenter le prix du tarif régulé puisque c’est l’Arenh qui permet de fixer ce tarif.


C’est la raison de l’augmentation de 2,9% au 1er juillet ?
Oui et en 2015, l’Etat ne devrait plus fixer les prix. Ce n’est pas logique car l’électricité est un besoin pour tous. Son prix devrait être fixé avec les associations de consommateurs, les syndicats. En renvoyant la fixation du tarif régulé à la Commission de régulation de l’énergie, l’Etat se dédouane. Et se dédouanera d’autant plus que le prix de l’Arenh pourra augmenter de 15, 20, voire 30%. EDF a déjà fixé un échelonnement jusqu’en 2015 qui lui permette de mettre son parc nucléaire à niveau.


C’est justifié ?
Nous renvoyons aux années 70 quand la France a construit ses 58 réacteurs nucléaires sans faire bondir le prix de l’électricité, sans faire payer l’usager à court terme, simplement en empruntant à long terme. Avec cette loi, le prix de l’électricité va forcément s’envoler pour arriver au même niveau que partout en Europe. Et il n’y a pas que les particuliers, demain les industriels paieront aussi beaucoup plus cher. Ce sera un facteur de plus de délocalisation. Tout cela était évitable.


Il s’agissait pourtant de directives européennes ?
La France a suivi les directives. Le marché de l’électricité était ouvert. Elle pouvait refuser d’augmenter ses tarifs. Est-ce qu’on demanderait à Air France d’augmenter ses tarifs parce qu’ils sont trop bas pour que ses concurrents prennent des parts de marché ?


C’est même selon vous une distorsion de concurrence ?
C’est complètement illogique. La France était le bon élève de l’Europe. Elle était même au premier rang. C’est en cela que la loi Nome est un hold-up qui va permettre à GDF/Suez, Powéo et les autres opérateurs privés d’accéder à 30% de l’électricité nucléaire française.


L’accident de Fukushima vous a-t-il fait changer d’avis sur le nucléaire ?
La CGT n’a jamais été pour le tout nucléaire. Fukushima ne nous a pas fait changer de position, nous sommes toujours pour un mix énergétique. En France, c’est historique, 80% de l’électricité est d’origine nucléaire. Par contre on le disait avant la catastrophe du Japon, il faut des conditions précises à l’exploitation des centrales : il faut faire un état des lieux complet, il faut que tous les salariés qui travaillent dans les centrales – qu’ils soient ou pas à EDF – aient un statut élevé, parce que c’est une sécurité nationale.


Le parc nucléaire français
est-il sûr ?

On peut dire que le concept des centrales est sûr mais il faut, pour que le parc reste sûr, qu’il soit entretenu et qu’on y fasse les investissements qu’il faut.


Vous êtes aussi favorable aux énergies renouvelables.
Il faut aussi qu’elles soient toutes développées. Mais pas de la façon dont est géré aujourd’hui le photovoltaïque. On a créé une fausse bulle. Il y a tellement de particuliers qui vendent de l’électricité que l’on risque à l’avenir des coupures parce que le réseau n’a pas été conçu pour absorber de fortes ventes d’énergie. Il a été conçu pour distribuer de l’électricité pas pour en acheter. Il faut une vraie filière industrielle, de vraies formations diplômantes. Pour les particuliers, il faut développer le chauffe-eau solaire. Le seul moyen actuel de stocker de l’énergie c’est que les usagers aient leur propre consommation. Et cela fera baisser les prix.


Qu’est-ce que le pôle public de l’énergie que vous proposez ? Une renationalisation de toutes les entreprises ?
Pour le nucléaire, nous pensons que le seul exploitant doit être EDF mais pour le reste, quand on parle de pôle public, il peut comprendre des entreprises privées. Ce qui compte c’est qu’il existe une vraie cohésion en matière de production en fonction des besoins du pays, une vraie vision… y compris au niveau européen

article la marseillaise

http://www.lamarseillaise.fr/le-fait-du-jour/la-facture-edf-va-s-envoler-.apres-mai-2012-22710.html





DERNIERS ARTICLES :
Fermeture .. de l'usine Panavi de St Auvent
http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/2014/10/30/fermeture-definitive-demain-de-l-usine-panavi-de-st-auvent-581490.html emploi Fermeture définitive demain de l'
Projet de délocalisation dans l'Allier : Valdi
Projet de délocalisation dans l'Allier : Valdi en appelle aux élus Le Populaire du Centre Lu 733 fois     - JOUHANNAUD Thomas Après l’annonce du projet de délocalisatio
Meurthe et Moselle.....assurer correctement les secours
   Meurthe et Moselle : "Nous ne sommes plus capables d'assurer correctement les secours "             « NOUS NE SOMMES PLUS CAPABLES D’ASSURER correctement les secours e
Des hausses "choquantes"
Des hausses "choquantes" de salaires pour les conseillers dans les ministères 160 commentaires Publié le 30/10/2014 à 10h28 , modifié le 30/10/2014 à 14h18 par Vincent Ro
Simplification : quatre nouveautés...
http://www.liberation.fr/economie/2014/10/30/simplification-quatre-nouveautes-qui-devraient-vous-faciliter-la-vie_1132069 Simplification : quatre nouveautés qui devraient
forum